//change the order of posts/pages/cpt in the Divi Blog module

Sainte-Anne-d’Auray, histoire d’un sanctuaire en pays breton

> expositions – Ste-Anne d’Auray. Histoire d’un sanctuaire

Expositions semi-permanentes : 2015-2017
Nouveauté 2017 : création d’un parcours musical pour les 4 espaces d’exposition. Découvrez-les en musique !

Sainte-Anne-d’Auray. Histoire d’un sanctuaire en pays breton

PhotoGraphisme: Thierry Dubreil

Tout a commencé le 26 juillet 1625, où plus de 30 000 personnes sont venues en pèlerinage à Sainte-Anne d’Auray ! Cette date est depuis un moment fort, le jour du Grand pardon. Aujourd’hui, on compte chaque année 500 000 visiteurs sur le site de Sainte-Anne d’Auray. Ce lieu fascine… 
En 2015, nous avons choisi de nous intéresser à l’histoire du sanctuaire afin de mieux comprendre ce qu’il représente. De l’origine du pèlerinage à nos jours, l’exposition retrace l’histoire d’un endroit unique. Pour cela, elle met en valeur ses monuments et ses collections d’art.
Les grandes étapes et les personnages qui ont marqué les lieux y sont présentés. Sainte-Anne d’Auray a reçu la visite de nombreuses personnes célèbres (Napoléon III, De Gaulle, Jean-Paul II….). Certains ont offert, à l’occasion, de très beaux objets. 
Le dépôt de dons à sainte Anne est, en effet, une tradition jamais démentie depuis le XVIIe siècle. Présents de reines et de rois, d’empereurs, de papes ou d’humbles pèlerins, les œuvres les plus illustres dialoguent ainsi avec les plus modestes. Et c’est ce qui fait leur beauté. On rencontre tour à tour, des costumes bretons et des chaussons de bébé, des pièces d’orfèvrerie majeures et des médailles familiales…La variété des œuvres est riche et saisissante.
La collection du sanctuaire est ainsi particulièrement mise à l’honneur dans cette exposition qu’il ne tient qu’à vous de découvrir !

 L’exposition propose un parcours enfant.



Le Trésor

Photoc-Dominique Dirou, Sainte-Anne et la Vierge


​Depuis le XVIIème siècle, les pèlerins offrent des objets en remerciements à Sainte Anne, mère de la Vierge Marie. Ces objets appelés ex-voto, souvent insolites, sont à l’origine des collections du site.
Bijoux, chaussons d’enfant, statues, insignes militaires, vêtements, tableaux, … des objets de toutes sortes représentent les dons multiples reçus par le sanctuaire. Les objets du quotidien côtoient des pièces historiques, dont une chasuble offerte par la reine Anne d’Autriche, mère de Louis XIV, et le maillot jaune de Jean Robic.
Surprenant et touchant !